HISTORIQUE

 

Angoulême Judo est issu de la fusion de deux club d'Angoulême : le Judo-Club et le Cercle de Judo.

Un petit rappel historique s'impose pour situer ce club dans le paysage sportif Charentais et plus particulièrement dans celui du Judo de notre département.

La Charente fut après Paris le berceau de l'enseignement du Judo en France (source F.F.J.D.A.).

1938, découverte du Judo par 4 élèves d'André NOCQUET professeur de culturisme, rue de l'évêché à Angoulême.

1945, création du Judo Club d'Angoulême par le même André NOCQUET (le Club ne fut homologué qu'en 1947) après le départ à Bordeaux de Monsieur NOCQUET, la direction technique du club est assuré par Albert MARX (Ier KUY).

1947, un nouveau club le Judo Club Charentais est dû à l'initiative de Georges FARGES, ce club disparaîtra après le décès de son directeur technique en 1958.

1950, Robert CAILLABOUX, élève de messieurs MARX et NOCQUET, se voit décerner le Ier Dan, il est la première ceinture noire de la Charente.

1957, douze ceintures noires : six du Judo Club d'Angoulême et six du Judo Club Charentais s'associent pour créer le Cercle de Judo d'Angoulême, ce nouveau Dojo a son siège rue du Chanoine de Morel puis s'installe à  la Salle Omnisports de la Grand Font dès sa création en 1967.

2000, Lors d'une assemblée générale,  les deux Clubs Angoumoisins (Judo-Club et Cercle) décident de fusionner et réunissent l'ensemble de leurs adhérents au sein d'un nouveau Club appelé ANGOULEME JUDO.

Par Gérard Chantecaille